Université Saint-Louis - Bruxelles
English Fran├žais

REgulatory and other solutions to MitigatE online DISinformation (REMEDIS)


.

Description

REgulatory and other solutions to MitigatE online DISinformation (REMEDIS) est un projet interdisciplinaire combinant des recherches en droit numérique, sciences sociales, information et communication, histoire et informatique. Il vise à fournir des cadres réglementaires innovants et des solutions socio-techniques conformes à la loi pour surveiller la désinformation en ligne et ses effets. REMEDIS étudiera ces questions en travaillant sur des cas d'utilisation spécifiques : discours de post-vérité, arguments non scientifiques (par exemple, no-vax), théories du complot (par exemple, QAnon), astroturfing et désinformation menaçant la diversité informationnelle des citoyens ainsi que leur intégration dans la société (relations avec les institutions politiques et les autres citoyens).

Objectifs de la recherche :

En mettant l'accent sur les solutions réglementaires, REMEDIS vise à proposer de nouveaux instruments juridiques et non juridiques pour mieux équilibrer la responsabilité sociale des plateformes en ligne et la liberté d'expression des utilisateurs. Il entend soutenir un partage plus responsable du contenu en ligne : par exemple, les cadres juridiques peuvent favoriser une utilisation responsable des médias sociaux lors de la diffusion d'informations sur la santé touchant les populations vulnérables ; les outils réglementaires peuvent imposer la divulgation complète des sources utilisées dans les recommandations médicales. En ce qui concerne les solutions techniques, REMEDIS entend proposer des définitions opérationnelles de la désinformation (par exemple, fake news, infox etc.) en alignement avec les cadres réglementaires et dans le respect des principes juridiques et éthiques (par exemple, liberté d'expression, responsabilité, protection des données, transparence, explicabilité des décisions automatisées). Elle concevra des procédures et des protocoles respectueux de la loi pour (1) s'interroger sur l'origine (y compris une mise à jour de la définition de la notion de "source" et de ses perceptions) et l'intégrité d'une diversité d'informations, et (2) construire des mesures et des modèles de son processus de divulgation, de circulation de l'information et de réception. Il atteindra ces objectifs en utilisant à la fois des données publiques observables et, de manière innovante, des données et métadonnées cryptées.

Des techniques cryptographiques avancées sont en effet disponibles aujourd'hui pour traiter les données cryptées, permettant ainsi de protéger la vie privée au-delà de l'anonymat et même si les données sont perdues ou sondées par des parties "de confiance" curieuses. En outre, afin de fournir aux individus des interfaces conviviales pour mettre en doute la véracité des affirmations en ligne, REMEDIS développera de multiples prototypes de conception d'interface par des méthodes de co-conception et les validera par des études d'utilisateurs. Le renforcement de la conscience de soi et d'une approche critique de la désinformation est un aspect éducatif que REMEDIS entend soutenir également, à terme, pour les activités de modération de contenu et l'éducation critique aux médias.

Responsable(s)

STROWEL Alain, DUFRASNE Marie, LENZINI Gabriele.

Mots-clés

Désinformation / plateformes numériques / fake news / réglementation.

Chercheur(s)

CHAPELLIER Daphné.