Université Saint-Louis - Bruxelles
English Fran├žais

Thèse de doctorat. Analyse contrastive allemand-néerlandais : les locutions verbales avec des verbes de localisation


Centre(s) coordinateur(s)

Séminaire des Sciences du Langage (SeSLa).

Description

Analyse approfondie d'un type de constructions très fréquentes en allemand et en néerlandais. Il s'agit de constructions verbales dans lesquelles le substantif porte le sens principal et le verbe a perdu son rôle lexical et ne sert plus que de support. Exemple : mettre quelque chose en mouvement = (all.) etwas in Bewegung setzen ; (nl.) iets in beweging zetten. Dans le cadre de ce projet, seules les locutions comprenant des verbes fonctionnels de position et leur version causative, les verbes de placement seront analysées. Les constructions verbales constituées sur la base de chacun de ces verbes seront examinées dans leur langue respective ainsi que classées selon différents critères et les résultats obtenus pour les deux langues seront finalement comparés et analysés.

Responsable(s)

DE KNOP Sabine.

Mots-clés

linguistique contrastive / allemand / néerlandais / verbes de position / verbes de placement.

Chercheur(s)

HERMANN Manon.

Collaboration(s)

Prof. Julien Perrez, Université de Liège
Prof. Ferran Suner Munoz, Université catholique de Louvain
Prof. Raphaël Berthele, Université de Fribourg.