Université Saint-Louis - Bruxelles
English Fran├žais

Les locutions à verbes support dans les langues germaniques


.

Description

Le terme allemand « Funktionsverbgefüge » (FVG) désigne un type de locutions constituées d’un groupe nominal (avec ou sans préposition) et d’un verbe « fonctionnel », qui a perdu son rôle lexical et ne sert plus que de support. Dans ces locutions, très fréquentes dans les langues germaniques, les composants nominaux et verbaux forment une seule unité sémantique. Exemples en allemand zur Entscheidung kommen, in Verbindung setzen, en anglais to make a decision, to take a look et en néerlandais in aanmerking komen, ter beschikking staan. Ces expressions figées permettent, entre autres, de remplir un vide lexical, de mettre certaines tournures au passif et, surtout, de décrire « l’aspect » du processus indiqué par le verbe (causatif, duratif, inchoatif).

Ces locutions à verbe fonctionnel représentent un domaine de recherche avec de nombreuses facettes et questionnements, tant au niveau de leur définition et délimitation (par rapport aux collocations), mais aussi au niveau de la typologie de leurs composants (préposition, déterminant, verbe fonctionnel, composant nominal). Ensuite, une grande partie de ces constructions coexistent avec un verbe simple qui dérive du même radical que leur substantif. La question se pose donc de savoir dans quelle mesure la valeur sémantique des deux variantes est identique. En outre, ces locutions représentent également un défi de taille pour les apprenants des différentes langues germaniques. Elles sont en effet constituées de verbes fonctionnels très spécifiques, comme les verbes allemands stehen, setzen, versetzen, qu’il convient de pouvoir distinguer. Par ailleurs, la formation et l’usage de ces locutions verbales diffèrent aussi fortement dans les différentes langues germaniques, raison pour laquelle une analyse contrastive entre ces langues se révèle très intéressante.

.

Responsable(s)

De Knop Sabine, Hermann Manon.

Mots-clés

typologie linguistique / locutions à verbes support / phraséologie / langues germaniques.

Collaboration(s)

Ferran Suner Munoz (Université catholique de Louvain)
Maarten Lemmens, Université de Lille III
Julien Perrez, Université de Liège
Elmar Schafroth, Heinrich-Heine Universität Düsseldorf
Jounir Rostila, University of Helsinki
Antje Heine, Universität Greifswald
Alain Kamber, Université de Neufchâtel
Fabio Mollica, Universita degli Studi di Milano.